De Roger Courcel à Roger Luc Mary

1971

 

 

C’est pas que le métier de chauffeur-livreur soit indigne, mais Roger n’est pas fait pour ça ! Quelques mois plus tard, il décroche un poste de rédacteur en chef dans une revue qui traite de questions liées à la gestion économique des communes françaises : de la musique à la « Voie Communale » - titre de la revue -, tout l’éclectisme du personnage s’exprime dans ce grand écart. Roger Courcel, qui n’est plus Lucien Mary depuis fort longtemps, s’éclipse définitivement et cède la place à Roger-Luc Mary, son nom d’abord « d’écrivant », puis d’écrivain et d’artiste peintre. Roger-Luc habite toujours du côté d’Asnières, puis de Paris.

 

 

1974

 

 

Roger-Luc Mary, que nous appellerons maintenant R.L.M. s’en retourne, avec femme et enfant, vers son sud natal : ce sera Toulon. Dans une situation financière précaire, toujours animé d’une foi en la vie et d’un feu sans égal, il peint et, surtout, il commence à écrire. D’abord, des romans un rien érotiques, voire parfois carrément porno… il faut bien manger. Pourtant, son talent d’écrivain est récompensé pour un roman (un vrai !) « Le Matin des Solitudes » : il reçoit cette année-là, à Cannes, le « Prix de la presse », décerné par la Vième « Biennale Arts et Lettres », présidée par René Huyghe de l’Académie Française et Armand Lanoux de l’Académie Goncourt. Mais, très vite, Roger-Luc change de cap. Il désire écrire des livres sur des sujets que sa confrontation à la culture Maya l’a poussée à aller visiter. R.L.M. entre dans sa période « chercheur en parapsychologie »…

 

 

1984

 

 

Naissance de Célian, le deuxième fils de Roger Luc, le 26 novembre ; Agnès, la maman, a tout juste 20 ans. Voilà une dizaine d’années que R.L.M., toujours artiste bohème dans l’âme, est écrivain à plein temps, engagé dans des recherches nombreuses mais précises : il est devenu co-fondateur avec Jimmy Guieu, en 1978, de l’IMSA (Institut Mondial des Sciences Avancées), dont il deviendra Président à titre honorifique en 1993 ; il s’intéresse au phénomène OVNI – Objets Volants Non Identifiés -, au domaine de la parapsychologie, à l’ésotérisme… Il en devient même un des spécialiste français, publiant de nombreux articles et ouvrages. On pourra retenir : « Les Germes de la Connaissance » Ed. La Marge ; « La Psycho-Mutation et l'expérience extraterrestre » Ed. Le Rocher ; « OVNI, AN 2000 » Ed. Osmondes ; « Le Guide de l'ésotérisme » Ed. Osmondes ; « Survol de l'impossible » Ed. France Europe Presse… une période parapsychologie qui ne se terminera jamais vraiment, mais qui se « calmera » à partir de 1984/85 pour s’ouvrir à une nouvelle ère Roger-Luc Mary : la Franc-Maçonnerie.

 

 

1987

 

 

Une année particulière pour Roger-Luc Mary : en rupture affective, il reprend son errance, « monte » à Paris se poser chez son fils, puis s’en va vers la Bretagne. C’est un temps où il s’investit surtout dans sa peinture. Lui qui sera régulièrement exposé partout en France, cette fois c’est à Pont Aven qu’il accroche ses toiles. Pont Aven : la cité des peintres. R.L.M. vit ce moment comme une véritable reconnaissance de son talent d’artiste peintre. Ses toiles côtoient celles de Paul Gauguin, le plus connu, mais aussi celles d’artistes moins célèbres comme Ferdinand du Puigaudeau, Gustave Loiseau, Louis Roy, Emile Dezaunay, Paul-Emile Colin… bref, autant d’artistes qui ont fait la renommée de « l'Ecole de Pont-Aven ». R.L.M. vit sa période « reconnaissance de mon talent de peintre ».

 

 

1988

 

 

Roger-Luc Mary est initié et entre en Franc-Maçonnerie, sous l’égide de l’Obédience dite « Opéra ». Dans cette loge, un an de silence est tout d’abord imposé aux « Apprentis ». Dure année, mais R.L.M. tient bon… puis se lâche dès la deuxième année, et ne s’arrêtera plus. La Franc Maçonnerie sera la grande aventure spirituelle et humaine de R.L.M. à laquelle il participera jusqu’au bout de son chemin ; pour tout autre personne, on ne dévoilerait pas sa qualité de « fils de la Veuve », mais R.L.M. a tant écrit sur ce sujet et tant témoigné de son parcours, que c’est aujourd’hui secret de polichinelle. Il a été – et est encore pour certains « afficionados » - une référence incontournable dans la littérature maçonnique. R.L.M. sera à la fois critique envers le comportement pas très maçonniques de certains de ses Frères, orthodoxe dans sa recherche personnelle au sein de l’Ordre, et malgré tout contradictoire dans sa démarche, puisque lors de son initiation il jura, comme tout impétrant, que « …toujours je tairai, cacherai et jamais ne révèlerai aucune partie ou parcelle des secrets ou mystères, touchant ou appartenant aux Maçons Francs et Acceptés en Franc Maçonnerie… n’écrirai pas ces secrets, ne les burinerai, sculpterai, marquerai, graverai, ni ne les tracerai en aucune façon, sur quoi que ce soit de mobile ou d’immobile sous la voûte du ciel… » : R.L.M. écrira pas moins de 6 ou 7 livres sur le sujet ! Contradictoire, vous dis-je ! Contradictoire mais toujours cohérent : jamais il n’écrivit une ligne, pas même un mot, outrageant ou insultant pour un Frère, dénigrant ou diffamant pour l’Ordre, calomnieux ou mensonger pour la philosophie maçonnique, à l’image d’un René Guénon auquel il fera très souvent référence. Mais voilà, dans cet Ordre trop ordonné, il y a trop d’ordres donnés pour maintenir un ordre que Roger-Luc ne trouve pas assez justement ordonné à son goût. Période « Anderson, le père de la Constitution Maçonnique avait certainement raison à son époque, au 18ième siècle, mais faudrait voir à dépoussiérer tout ça »…

 

 

1992

 

 

Une dizaine de livres, quelques compagnes et plusieurs douzaines de toiles plus tard – Roger-Luc Mary est désormais écrivain et artiste-peintre à « plein temps » -, R.L.M. reçoit un jour un courrier d’un bureau d’Etude Généalogique l’informant que « … votre mère, Madame MARY Henriette, Marielle, Andrée, Veuve Plaindoux, est décédée à Marseille le 16 décembre 1992 ». Sa mère, avec qui il n’avait plus de contact depuis une quarantaine d’années vient de décéder en lui laissant un petit héritage. Lorsqu’il ouvre certains dossiers et enveloppes de sa mère, Roger-Luc y découvre que cette maman qui ne l’a jamais aimé et ne s’est pas occupé de lui, a pourtant conservé par-devers elle, et durant toute sa vie, de nombreux documents et articles de journaux lorsqu’il faisait le chanteur à succès, et aussi des jouets et même des vêtements lui appartenant lorsqu’il était enfant. Ainsi, cette mère qu’il pensait mal aimante l’aimait quand même un peu, à sa façon et assez pour conserver ces souvenirs intimes de son petit garçon. Un détail pour nous, mais une révélation pour Roger-Luc, qui lui permet de pardonner et de se réconcilier avec cette partie de son passé. Pour ceux qui l’ont fréquenté à cette époque, ses peintures devinrent plus calmes, plus sereines… comme si une ouverture s’était opérée. Un petit pécule dans l’héritage lui permet de s’installer en Haute Provence, dans une maison sous les pins parasols, tout proche d’un village ombragé et calme. L’aspect « matériel » de la vie semble enfin sourire à cet éternel endetté, artiste et chercheur fauché.

 

 

1999

 

 

R.L.M. quitte les pins parasols et le village ombragé pour se rapprocher de la Méditerranée, à côté de la Ciotat. Il est toujours écrivain, artiste peintre et pourfendeur d’une certaine Maçonnerie, déviante à ses yeux. Antonnelle – Nelle, pour les intimes – est à ses côtés depuis quelques années et ne le quittera plus jusqu’à la fin. R.L.M. peint les couleurs de ce coin de Provence, écrit surtout des livres de commande (il faut bien vivre !), et accueille ses amis et enfants dans sa petite maison qui surplombe la vallée entre la Cadière d’Azur et le Castellet. R.L.M. est alors Franc Maçon, plus que jamais… et pourtant, c’est vers cette période qu’il claque la porte de sa loge et de l’Obédience. Il en est meurtri, mais il ne peux plus supporter le pouvoir qui vient d’en haut, de l’Obédience qui dicte la loi des loges.

 

 

2000

 

 

Toujours contradictoire et pourtant cohérent à sa manière, R.L.M. qui n’a jamais aimé les contraintes et fut allergique sa vie durant à toute forme d’autorité, lui qui n’a jamais désiré le pouvoir et fut Maçon rebelle à la domination de l’Obédience sur sa loge, crée… une loge : ce sera Alpha et Omega N°19, à l’Orient de Marseille, le 28 novembre 2000, sous l’égide de l’Ordre Oriental Ancien et Primitif de Memphis Mizraïm, au Rite de Venise. Quel est le comble pour un anorcho-poète, libertin à ses heures, paillard quelques fois, libre penseur toujours, habité par une sincère spiritualité et profondément humaniste ? Devenir Vénérable Maître de la loge qu’il a lui-même inspiré, pensé, créé et institué dans la plus parfaite légalité Maçonnique.

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (47)

1. langard 30/06/2007

Il faut aussi préciser aussi que RLM a fait partit des membres fondateurs de l'IMSA

2. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

3. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

4. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

5. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

6. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

7. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

8. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

9. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

10. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

11. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

12. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

13. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

14. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

15. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

16. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

17. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

18. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

19. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

20. www.gierkii.pl Tum8 (site web) 24/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#rogerlucmary.e-monsite.com>gry</a> Gry online nieodmienne z wiekszym natezeniem, poponiektórego owo pierwotnego numery. Az do konca z trudem okreslic, co w rzeczy samej naprawde wywoluje, ze zabawa zanosi powodzenie. Niewatpliwie najwiekszy wplyw maja gracze, jacy poswiecaja na nia wlasny okres, co niemniej ich az do nierzeczonego sklania?

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×